IIème Festival International de Tecnochamanisme

Du 20 au 27 Novembre 2016
Aldeia Pará – Caraíva – BA – Brésil

L’organisation de la deuxième édition du Festival International de Tecnochamanisme s’est faite avec le désir d’améliorer les connaissances et les pratiques produites au cours du premier festival qui a eu lieu en 2014, ainsi que lors de nombreuses réunions, projets et expériences et des projets qui lui ont succédé.
Cette édition sera articulé autour du développement du mouvement tecnochamanique comme réseau ainsi que des liens à établir entre les réseaux autochtones et non-autochtones.

Depuis 2008, nous avons développé des projets et des rencontres avec les indiens Pataxós au Sud de Bahia (Bailux, Metareciclagem, Submidialogy et le premier Festival International Tecnoxamanismo). De ce fait, le village des communautés autochtones d’Aldeia Pará avait décidé d’accueillir le deuxième Festival de Tecnochamanisme au sein de sa communauté.

En retour de cette invitation, nous nous sommes engagés à construire des toilettes sèches lors de la prochaine édition du festival, un besoin urgent pour la communauté.

Comment sera le FESTIVAL

De cet appel ouvert, toute personne (ou groupe) intéressée ou faisant partie du réseau peut s’inscrire et proposer des projets et des idées à développer dans le village pendant les 7 jours du festival.

Suivez le lien

Nous ferons une sélection de projets, en privilégiant les contenus permettant de dialoguer autour des thèmes suivants :

a) Le développement technologique (culture maker, do it yourself, bricolage, réparation de matériel électronique, conception de circuits, installation de la radio, le piratage, etc.)

b) Les pratiques de la terre (médecine alternative, les rituels autochtones et tecnochamaniques, la conscience du corps, de la permaculture, l’agroforesterie, etc.).

Les projets déjà programmés

L’organisation du festival est déjà engagée sur 5 projets à développer tout au long de cette année et tout particulièrement durant le mois de Novembre dans l’Aldeia Para et Barra Velha – vous pouvez également participer à ces projets en vous inscrivant ci-après :
1- Agroforesterie, Permaculture, Jardin communautaire, Bioconstruction
(Jonatan Sola, Sue Nhamãndu et Marcio Patzinger)

2 – Ateliers de production de contenu multimédia pour les Pataxós
(Tamara Gigliotti et Fernando Gregory)

3- Tecnochamanisme: un cours théorique et de production subjective par UNEB – Université d’Etat de Bahia – intitulé “connexion autochtones et non-autochtones”. (Marcio Junqueira et Fabiane M. Borges)

4- Baobáxia – l’installation des réseaux MUCUA : le sauvetage de la mémoire et l’archive numérique de la culture Pataxó, la production de matériel audiovisuel entre les villages. (Carsten Agger et Luiza Hecker)

5 – L’installation d’une radio web indigène dans l’école Pataxó (Barra Velha) – Fabiane M. Borges et Pedro Parrachia;

Le Festival aura un format immersif, la coexistence directe entre le réseau tecnochamaniste et la communauté autochtone étant une des priorités. Les ateliers et les expériences proposées par les indigènes et les non-indigènes seront au cœur de la vie du festival

 

Les projets présentés seront organisés par affinités. Les porteurs de projet pourront collaborer avec les structures locales pour la mise en place et la réalisation de ses derniers.

Environ 80 projets seront retenus (provenant de tous les horizons : villages, villes, pays…). Ceux qui ne disposent pas d’un intérêt à présenter un projet peuvent participer aux propositions en cours (cf les 5 projets déjà existants).

 

L’un des objectifs de ces rencontres est de faire converger le travail indigène et non-indigène. L’appel à projet sera communiqué à des groupes autochtones de divers villages Pataxos et à d’autres groupes ethniques dans le but de se réunir et de partager pendant le festival afin de créer un espace de discussions autour de questions sur leurs modes de vie actuels, les projets en cours, les luttes, les rituels et ainsi favoriser les interactions et les échanges avec les autres participants du festival.
Des réunions seront organisées pour l’élaboration d’un logo pour le Festival, où tous le monde peut proposer et participer. Nous voulons créer quelque chose qui expose le concept de ce festival, à savoir la force et le réseau dans l’anthropocène.

Chaque candidature et sélection seront relayées par l’intermédiaire du réseau wiki technochamanisme

La liste et la présentation des projets sera mise en ligne sur le site du réseau.

Les participants seront responsables de leurs allées et venues, et la priorité sera donnée à des personnes qui sont prêtes à participer à hauteur de R $ 200,00 pour couvrir les frais de nourriture, d’hébergement dans le village, les déplacements entre les villages, l’entretien et l’achat de l’équipement nécessaire pour le festival, les matériaux électroniques, les semences, les outils agricoles, l’électricité, etc.

L’organisation du Festival s’est engagé à diffuser et à soutenir les initiatives qui visent à proposer des ressources pour les déplacements et les intérêts collectifs.

Il est important de se rappeler que ce festival est autonome et ne reçoit aucune aide du gouvernement.

AVERTISSEMENT – GARDEZ-VOUS À L’ESPRIT

Lors d’une rencontre avec les dirigeants et les communautés Pataxó ces derniers ont soulevé des questions importantes:

1- Les participants seront logés chez l’habitant au sein de la communauté – ou dans des tentes. Il est donc important de prévoir une tente et sac de couchage au cas où ;

2 – Les enfants sont bienvenus ;

3 – Il y aura des réunions collectives autours des problématiques suivantes : cuisine, salle de loisirs, tente de guérison, entre autres;

4- Le festival s’est engagé à donner gratuitement 3 repas – la nourriture sera produite par les participants du festival ;

5 – Les transports étant rares : nous devons compter sur les réseaux de moto locales (communautaires), ou le bus deux fois par jour de Caraíva;

6 – Pensez à prévoir tente, draps, couvertures, moustiquaires, répulsifs, anti-allergique, les vêtements, l’hygiène personnelle;

7 – Les supermarchés et les pharmacies sont éloignées du village – pensez à vos effets personnelles et vos médicaments le cas échéant.

8 – Le festival est sans but lucratif et requiert un maximum de respect pour la culture autochtone qui nous accueille.

 

Pour en savoir plus sur le premier Festival Tecnochamanisme

Le premier Festival Tecnochamanisme

Projet à long terme réalisé dans le village de Para (par Jonatan Sola – Membre du mouvement tecnochamanisme et organisateur du IIème Festival )

LOCATION II FESTIVAL INTERNATIONAL TECNOCHAMANISME

!!! Take it easy !! les transports sont laborieux

2 itinéraires sont possibles:

1) Porto Seguro – Eunapolis – Barra Velha.

Porto Seguro à Eunapolis fréquence : passages réguliers + – 20R $ durée du transport : 1h environ.

Eunápolis à Barra Velha fréquence : un bus par jour à 14h

Remarque : le voyage depuis Eunápolis est beaucoup plus fréquent et a deux avantages:

Sur la route d’Eunápolis se trouve Atacadão où vous pouvez faire des achats (courses alimentaires et autres) et vous pouvez vous arrêter à Barra Velha, qui est à 4 km du village de Para. Des taxi-motos feront des navettes tout au long du Festival.

2) Porto Seguro / Ferry – Caraiva – Barra Velha / Para

Ce chemin est le plus court, le plus pittoresque mais plus laborieux…

A Porto Seguro aller au ferry (de l’aéroport c’est environ R $ 25.00 ou prendre un taxi collectif). Après la traversée en arrivant à l’embarcadère prendre le bus de Arraial à Caraíva (horaire : 7 h et 15 h – tarif : R $ 20,00 – durée : entre 2h et demie à 3 heures). A Caraíva faire la traversée en canot (tarif : R $ 5.00) puis prendre un moto-taxi ou bus jusqu’au Village de Barra Velha ou celui de Para.

Moto-taxi Pará R $ 15,00
Buggi R $ 50.00 par personne
Le bus ou la ligne scolaire école
Marcher environ 12 km.

Autres options:
Transfert depuis l’aéroport de Caraíva (plus cher – se renseigner pour le prix).
Passer la nuit en bivouac ou par Trancoso, plus calme mais merveilleux.

 

PARTENARIATS:

Village Barra Velha et Pará (Pataxó)
Réserve de Pataxó Jaqueira
mouvement Tecnochamanique (universalis)